AUTOGRAPHE DE LA "COLONNE" HUTIN

         

 

     Un paysage banal abrite parfois un texte historique qui présente de l'intérêt. Celui-ci est un témoignage sur la jonction des colonnes Morisson et Hutin à Nola, puis de leur rencontre à N'Zimou avec la colonne du Général Aymerich (conquête du Cameroun allemand).

"A Ouesso 10 nov. 1914

Mon Cher petit

Il y a 3 semaines que nous avons pris Nola (18 octobre) sa garnison, ses mitrailleuses, son canon, ses munitions, ses vivres. Depuis nous ne nous sommes guère reposés. A notre descente nous avons encore eu l'occasion de faire parler la poudre. Ne s'étaient ils pas mis dans la tête ces bons boches de nous barrer le chemin d'Ouesso. Les 28 et 29, le général qui était venu nous faire une visite ainsi que le gouverneur ont attaqué N'Zimou où nous sommes arrivés juste à temps pour collaborer à l'affaire. Ainsi pris entre 2 feux l'ennemi a été chassé, battu, 2 mitrailleuses ont été prises. Nous avons aidé à les déloger en tirant avec leurs propres mitrailleuses et leur canon qu'ils ont eu la gentillesse de nous laisser sans en rien briser. Nos bons voisins les belges sont venus à N'Zimou où ils se sont montrés braves soldats. Ceci est le poste de Nola si tu aimes mieux la ville ouverte. Les 2 fortins qu'il a fallu prendre d'assaut sont à près de 2 Km de là. J'y ai placé une garnison de 200 hommes avec un capitaine. bonnes caresses de ton papa qui t'aime beaucoup.  Hutin.

clgassmann@orange.fr  / janvier 2008

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×